La formation suit son cours. Il y a parfois quelques couacs au niveau de l’organisation, notamment pour les classes virtuelles (annoncée au dernier moment, et finalement annulée).

Nous travaillons quasiment tous les jours en groupe, ce qui pose rapidement un problème en terme d’organisation : en effet, la constitution des groupes via Slack et Google Drive n’est pas aisée, et refaire chaque jour des groupe de taille et de constitution différente s’avère aussi chronophage que peu intéressant.

3, 5 ou… seule ?

Un incident va alors survenir…

Suite à des consignes contradictoires entre l’oral (en classe virtuelle), où l’on nous annonce des groupes de 3, et l’écrit (dans le LMS), où il est question de groupes de 5, nous nous trouvons face à un problème insoluble : certains groupes veulent continuer à travailler à 5 alors qu’il faut passer à 3.
Mais cela ne fonctionne pas car nous sommes 15, on se retrouve avec le découpage suivant :

5 + 3 + 3 + 3 + 1 = Problème ! Je suis d’ailleurs la personne qui se retrouve seule.

L’incident finit par s’arranger, mais nous décidons pour la suite de travailler autant que possible avec des groupes pérennes, du moins sur la semaine, pour éviter de perdre du temps et de l’énergie sur ce sujet.

Routine… ou lassitude ?

Une routine commence à s’installer laisser peu à peu place à un peu de lassitude…

Tous les jours, les mêmes ressorts pédagogiques reviennent :

  1. On lit les documents et on regarde les présentations
  2. On constitue des groupes sur Slack et Google Drive
  3. On remplit des tableaux collaboratifs
  4. On envoie notre travail

Je n’ai, ces jours-ci, pas l’impression d’apprendre réellement. De plus, les corrigés sont parfois disponibles sur la plateforme LMS avant même que l’on fasse l’activité, il est alors tentant de les lire, et on se contente alors de recopier une bonne partie du contenu sans réellement réfléchir…

Ces journées sont également peu remplies, les activités ne prennent pas la journée entière.

Bref, je m’ennuie un peu…