Nous travaillons sur diverses productions : storyboard, teaser, formation en présentiel sur le sujet de notre choix… Les contenus sont riches et variés.

Nous nous agaçons parfois de quelques incohérences et soucis d’organisation : les consignes sont toujours floues, on note parfois quelques propos contradictoires, mais la qualité de la formation nous permet de passer outre ces quelques soucis.

Un storyboard qui déborde…

Nous devons aujourd’hui présenter nos storyboards.
Nous avons beaucoup travaillé et sommes pressés d’avoir un retour sur nos productions. Cependant, il en sera autrement : le formateur part dans tous les sens, impossible de rester centrés sur une présentation. Certes, ses propos sont passionnants et bien en rapport avec le digital learning, mais on s’égare…

Les heures passent et le déroulé de la journée n’avance pas, nous avons à (grand) peine finalisé une seule présentation. Ce que nous craignions se réalise : nous ne présentons pas nos storyboards, et le formateur nous enverra un feedback par email après coup.

Le lendemain, le programme de la journée est centré sur la recherche d’emploi. Finalement, nous travaillons sur les soft skills, avec notamment une activité de brise-glace très enrichissante : l’arbre des idées.
La journée est intéressante mais un peu longue, et surtout… sans rapport avec ce qui avait été annoncé. L’après-midi en particulier me semble bien long, j’ai beaucoup de mal à rester inactive sur ma chaise à écouter le formateur, et je pique un peu du nez…

Programme prévu VS réalité

Ces 2 journées en présentiel auront donc été à la fois intéressantes et décevantes : nous n’avons pas fait ce qui était prévu, nous n’avons pas vraiment été actifs, et avons à la place beaucoup écouté les formateurs, qui avaient néanmoins des choses intéressantes à partager. Nous aurions dû présenter nos storyboards et avoir un retour dessus + avancer sur la recherche d’emploi, et au final nous n’avons fait ni l’un ni l’autre…

Je réalise alors que, pour peu que l’on se laisse distraire de notre sujet et qu’on ne respecte pas le timing prévu, il risque très vite d’y avoir un écart très important entre ce qui est annoncé sur le papier et ce qui se passe réellement en présentiel.

Cela sera confirmé quelques jours plus tard : nous effectuons nos présentations en présentiel, face au groupe. Les présentations sont intéressantes. Nous devons jouer des roles d’apprenants-types (le pénible, le dissipé, le fan…), ce qui rend le tout très amusant.
Cependant, là encore, le timing déborde : les feedbacks pour les premiers groupes sont très développés, et nous comprenons vite qu’il va être complique de faire passer tout le monde dans les mêmes conditions.

Notre groupe passe en dernier, et à notre grande frustration, nous devons écourter notre présentation car il est déjà preque 17h.

Que retenir de tout cela ? Peut-être la nécessité de minuter davantage les activités, utiliser un timer, et rester attentif au passage de tout le monde dans les mêmes conditions.